Patine d'Autrefois

Bitume de Judée

Tasse contenant du bitume de Judée

Le bitume de Judée est un pro­duit uti­li­sé par les ébé­nistes et les res­tau­ra­teurs pour don­ner un aspect vieilli. Il per­met de créer des ombres dans les can­ne­lures, les mou­lures et autres creux. Il sert éga­le­ment comme colo­rant pour les huiles ou les cires (aspect chêne quand mêlé à de l’encaustique). On le trouve sous forme liquide épais (diluable) ou pou­dreuse (à dis­soudre dans de l’essence de téré­ben­thine par exemple).

Le bitume de Judée

L’appellation la plus cou­rante est bitume de Judée. On le trouve aus­si sous l’appellation gil­so­nite. En Anglais on dit « Bitu­men Of Judea ». Cette appel­la­tion vient du fait qu’on trou­vait ce bitume proche de Baby­lone dans la Judée, sur un lac appe­lé asphal­tide.

Cuillère contenant du bitume de JudéeSous sa forme pou­dreuse, on peut le dis­soudre dans de l’essence de téré­ben­thine (ou autre essence miné­rale moins natu­relle…) ou dans de l’eau sui­vant l’utilisation que l’on sou­haite en faire. Si l’on est vrai­ment minu­tieux, pas­ser le liquide obte­nu sur un tamis très fin, un col­lant ou une mous­se­line pour évi­ter les éven­tuels mor­ceaux non dis­sous. La poudre a une odeur un peu irri­tante carac­té­ris­tique d’asphalte.

Sous sa forme liquide, on pour­ra l’utiliser tel quel ou le diluer avec le sol­vant uti­li­sé dans le conte­nant (essence de téré­ben­thine géné­ra­le­ment).

A quoi sert-il ?

Colorant

Sur du bois brut ou inté­grée dans de la cire ou de l’huile, le bitume de Judée donne des teintes inté­res­santes (du brun au noir) pour colo­rer le bois. Le mieux est de pro­cé­der à plu­sieurs essais sur des chutes de bois en essayant plu­sieurs concen­tra­tions dif­fé­rentes. On peut aus­si l’utiliser sur le par­quet en asso­cia­tion avec une huile pour don­ner un aspect « ancien ».

cire au bitume de judée sur du bois

Sur la pho­to ci-contre, il s’agit d’une cire colo­rée au bitume de Judée : le résul­tat est un peu miel fon­cé et les pores appa­raissent noirs.

 

 

Patine / vieillissement

Le bitume de Judée est sou­vent uti­li­sé pour don­ner un aspect « ancien » aux meubles. On l’utilise prin­ci­pa­le­ment dans les mou­lures (gorges, can­ne­lures, …) pour lais­ser un aspect noi­râtre don­nant l’impression d’une accu­mu­la­tion de cire et de pous­sières logées dans les par­ties non attei­gnables par le chif­fon.

Il peut éga­le­ment ser­vir à assom­brir les bois clairs.

Il donne de très bons résul­tats par exemple sur les pein­tures au lait.

Voi­ci en vidéo un exemple d’effet pou­vant être obte­nu avec le bitume de Judée :

Comment l’utiliser ?

Appliquer / estomper / fixer

On l’applique géné­ra­le­ment dans les mou­lures, après avoir appli­qué une gomme laque ou un bouche-pore cel­lu­lo­sique (fon­dur).

  1. Diluer la poudre dans un peu d’essence de téré­ben­thine
  2. Appli­quer la patine au pin­ceau (de soie de pré­fé­rence) ou à l’aide d’une mèche de coton
  3. Enle­ver éven­tuel­le­ment l’excédent au chif­fon
  4. Attendre le séchage
  5. Estom­per avec de la laine d’acier 0000 (extra fine)
  6. Fixer l’effet avec la fini­tion de votre choix

Vous avez des expé­riences à nous faire par­ta­ger à pro­pos du bitume de Judée ? N’hésitez-pas à nous en faire part dans les com­men­taires afin d’enrichir la page !

Références

Patine à ombrer faite mai­son :

  • http://entraredko-fr.over-blog.com/2015/03/la-patine-faite-maison.html
  • Article sur la cire avec du bitume de Judée : Cire avec du bitume de judée
Cré­dit pho­to : milk­pain­ter | Patine d’Autrefois

2 Commentaires

  1. Pingback: Décoration sur verre et glace 1900 2/6 – L'atelier du verre Mousseline

    1. milkpainter (Auteur de l'article)

      Mer­ci pour cette illus­tra­tion d’utilisation du bitume de judée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.